A propos de David Garlitz

Professeur de musique

Biographie

Élevé sur un régime strict de Thelonius Monk, Paul Simon et les Muppets, David Garlitz a quitté sa ville natale de Plymouth, New Hampshire, pour la grande ville de Philadelphie pour étudier le jazz. Sa soif de dissonance non étanchée par des gens comme Cole Porter et les Gershwin, il est rapidement tombé dans une mauvaise foule, le genre de bon voyous qui se moquaient de la tonalité et riaient face au compteur régulier. Heureusement, sa maîtrise de l'espagnol (grâce à deux ans à Madrid dans son enfance) lui a valu un concert à temps partiel dans un groupe latin, et il a été sauvé de l'abîme tourbillonnant du free-jazz avant-gardiste par les rythmes afro-cubains.

Irréparablement accro, il prend des cours de salsa, apprend à jouer du tres cubain et étudie les rythmes sacrés du batá. Entre les voyages à La Havane et à Santiago de Cuba, il rencontre Cécile, une étudiante française d'échange qui deviendra sa muse et un véritable amour. Il la suivit à bout de souffle à Paris, où il se trouve depuis lors, créant de curieuses petites chansons qui apportent un sourire aux lèvres et une lueur au cœur.

David Garlitz enseigne à L'Ecole Koenig depuis 2007.